Stéphane a commencé son vendredi dès 6h du matin. Non pas pour aller courir, mais pour travailler. Vers 8h30 il a eu un entretien… C’est après ceci que nous sommes allés direction les crêtes pour le plus grand bonheur du chien, qui connaissait déjà le parcours par cœur.

Nous sommes partis du refuge du Sotré. Quelques minutes plus tard, Stéphane est déjà loin devant moi, la preuve en image.

En passant par les 3 fours il a rejoint Frankhental, puis il est remonté par le couloir de Falimont. Il a fait cette boucle deux fois puis il est revenu au refuge.

  J’ai réalisé ma propre balade, en me dirigeant premièrement vers le Honneck; ce moment était un bon exemple pour montrer que nous étions « au dessus de la contrainte ». Car on remarque sur les photos que le soleil n’était pas au rendez-vous, contrairement à la pluie et au vent.

Dans les environs de midi et demi j’ai vu apparaître de la brume, qui a même caché le sommet du Honneck.

Vers 13h j’ai fait un premier retour sur le refuge du Sotré et j’ai ensuite fait le parcours sur lequel Stéphane était, mais en sens inverse, pour pouvoir le croiser et prendre quelques photos de lui… Ça n’était pas très compliqué de retrouver l’endroit exact où Stéphane était passé: vous voyez ses traces?Je les ai suivies, et j’ai retrouvé Stéphane avec son ami, sans oublier le chien, qui finissaient de monter Falimont pour la deuxième fois…

 

 

 

Et enfin, retour au refuge du Sotré où nous avons pu nous régaler!

Bon week-end à tous, mon prochain article sera écrit lundi. J’espère que vous serez toujours aussi nombreux à le lire.. Merci!

Gaëlle

 

1 comment

  • ANNE CORRIOL

    Bravo Gaëlle ! Je trouve que tu écris très bien et te lire est un plaisir. Savoure bien ces quelques jours avec Stéphane, je pense que tu t’en souviendras longtemps et que cette rencontre joueras un rôle important dans ta vie ! Et surtout, continue d’écrire, je ne serais pas étonnée que ça aussi tienne une place dans ta vie.
    Bonne route !
    Anne

    Répondre

Leave a comment