ETARCOS, La Grande Aventure…

Stéphane Brogniart est à un grand tournant de sa vie. A 40 ans, celui que l’on connait essentiellement pour ses résultats dans l’ultra-trail, se tourne vers une aventure hors du commun. Son credo : « rendre un impossible possible » en fédérant le maximum de personnes à ce projet un peu fou.

L’aventurier en devenir part à la conquête du monde en se lançant un nouveau challenge : la Traversée du Pacifique Sud à la rame en totale autonomie en 2023.

Pour y parvenir, il entamme une préparation physique et mentale composée d’une quinzaine de défis qui seront repartis sur 5 ans. Défis qui se voudront créatifs et surprenants à chaque fois, ce sera la ligne de conduite.

Une nouvelle histoire à laquelle nous pouvons tous participer…

 

Programme 2018

Défi 1 : Tour des Vosges en ski roues (réalisé les 19-20-21 avril) – Découvrez la newsletter en ligne ici

Défi 2 : Ultra swim run avec Sarah Vieuille le 23 Juin

Défi 3 : Traversée de la Méditerranée à la rame avec Mathieu Peché (Juillet)

Défi 4 : Traversée du Mercantour en courant (21-23 Septembre) – Découvrez la newsletter en ligne ici

Un Premier défi ETARCOS validé !

 

Pour préparer son objectif ultime, à horizon 2023, Stéphane Brogniart s’est préparé une série de défis sportifs singuliers, et un peu démesurés. Première échéance de la liste, le Vosgien s’était mis en tête de sillonner son département au plus près des « frontières »… en ski-roues ! Un tour du « pâté de maison » qu’il a bouclé en un peu plus de 42h.

C’est à 21h, jeudi 19 avril, que Stéphane Brogniart avait fixé l’heure de départ de son défi. Devant l‘auberge du Pied du Hohneck, par un beau coucher de soleil comme les crêtes vosgiennes en réservent parfois, de nombreux amis, journalistes et sportifs venus pour l’accompagner, s’étaient donnés rendez-vous. Ce défi, original, voire surprenant, réussissait un premier pari, celui de fédérer, et de faire parler de son territoire auquel le Vosgien est si attaché. Mais au-delà des envies et des valeurs du projet, il fallait désormais se concentrer, gérer son effort, s’alimenter, pour durer… Car même s’il pourra compter sur le soutien sans faille d’une équipe d’assistance expérimentée et pleine de bonne humeur, et sur de nombreuses personnes, venues l’accompagner sur un tronçon du parcours, en vélo, voiture, ou en ski-roues, il ne pourra compter que sur lui-même pour rallier l’arrivée.

Après 42h16, 482km et quasiment 6000m de dénivelé positifvoir son parcours ici) , ce premier défi #Etarcos prenait fin. Une performance qui ne passa pas inaperçue dans l’univers du ski nordique…

 

 

… prochaine étape : Le Swimrun aux cotés de Sarah Vieuille le 23 Juin 2018 ! 

 
 


 

Les newsletters ETARCOS ici :

Tour des Vosges en ski-roues

Traversée du Mercantour